Un Las Vegas à la Française?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bières 'N' Parks Index du Forum -> Bieres'N'Voyages -> France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Boris
Administrateur


Inscrit le: 27 Sep 2008
Messages: 29 993
Localisation: Villa Boris

MessagePosté le: Dim 9 Juin - 14:45 (2013)    Sujet du message: Un Las Vegas à la Française? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Encore un projet fou mais pour une fois, c'est ni en Italie, ni en Espagne mais bien en France, pays de Spyland et de Napoléon Land....



http://www.leparisien.fr/magazine/grand-angle/un-las-vegas-made-in-france-2…

Citation:


Un Las Vegas made in France


Hôtels-casinos, restaurants, boutiques… Le Gard pourrait bientôt voir sortir de terre un complexe touristique de 500 hectares voué au jeu. Fantasme ou projet providentiel pour l’emploi ?





L’homme est fou... ou visionnaire. Depuis un an, Jean-Loup Calini, vice-président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nîmes, travaille sur un incroyable projet pour créer des emplois.
Ill veut faire pousser dans le Gard un complexe comprenant une trentaine d’hôtels-casinos – 30 000 chambres minimum –, avec des jeux d’argent, mais aussi des salles de spectacles et d’expositions, 1 500 boutiques, des restaurants, des discothèques…

Cette French Vallée serait un Las Vegas à la française, même si Calini n’aime pas la comparaison avec la mecque américaine du jeu. Pas assez chic.

Agent immobilier de 61 ans, Jean-Loup Calini a le soutien du président de la CCI. Il a déjà rencontré des investisseurs et présenté son projet au ministère du Redressement productif.
Un complexe de loisirs pour accueillir 30 millions de visiteurs par an
Sur 500 à 800 hectares près de Nîmes, le site proposera de quoi s’amuser 24 heures sur 24 : hôtels-casinos, boutiques, restaurants, discothèques, spectacles…
Baptisé un temps Eden, le site prendra finalement le nom de French Vallée et se veut une vitrine touristique de notre pays.

Avec ce projet, Jean-Loup Calini espère créer 250  000 emplois directs et indirects.
Les hôtels seront copiés sur des sites et monuments célèbres : la Tour Eiffel, le Louvre avec sa pyramide, le Mont-Saint-Michel, le paquebot France, les arènes de Nîmes, des châteaux français, dont bien sûr Versailles…
Les offices de tourisme régionaux seront les bienvenus pour inciter les visiteurs à aller découvrir, par exemple, le vrai Mont-Saint-Michel après avoir joué et séjourné dans le faux.
Des parkings et un héliport sont prévus, ainsi que des installations écologiques, comme un four à plasma pour brûler les déchets et générer de l’électricité.
Quelque 30 millions de visiteurs annuels, venant du monde entier, sont attendus. Un sacré défi : Disneyland Paris, site le plus visité d’Europe, a attiré 16 millions de personnes en 2012.
« On peut faire mieux que Mickey », balaie Calini, qui aimerait accueillir les premiers touristes en 2016 ou 2017.


Trois sites à l’étude près de Nîmes, à trois heures de Paris

Nîmes a été choisie pour le soleil, bien sûr, mais aussi pour la proximité de la montagne, de la Méditerranée et la richesse du patrimoine local, avec des villes comme Aigues-Mortes, Alès, Carcassonne, Avignon… qui offrent autant d’excursions possibles.

Le site n’a pas encore été choisi, mais la région offre de vastes espaces.
Desservie par l’A9, Nîmes est, par ailleurs, facilement accessible en train (à trois heures de Paris, à une heure de Lyon…), et dispose d’un aéroport gros porteurs.

Enfin, le Gard offre encore des espaces assez vastes pour établir un complexe de cette envergure.
Mais pas question de grignoter les terres agricoles – c’est une promesse de la CCI – ni, bien sûr, les Cévennes, inscrites au patrimoine de l’Unesco.
Où la French Vallée va-t-elle alors pouvoir s’installer ? Trois sites seraient déjà à l’étude, mais la CCI refuse de dévoiler leurs noms.

Elle craint une levée de bouclier des habitants concernés ou encore l’intervention d’un petit malin qui se mettrait à acheter tous les terrains disponibles en espérant toucher le jackpot.
Du coup, les rumeurs vont bon train : certains évoquent des terrains au nord de Nîmes, comme des zones boisées ou l’ancienne base aérienne, fermée en 1996.
250 000 emplois créés et de nouvelles recettes fiscales
Selon la CCI, 250 000 postes seraient créés, soit l’équivalent de l’ensemble des habitants de l’agglomération nîmoise !

« Travailler grâce au jeu n’a rien d’immoral, attaque Jean-Loup Calini. Ce qui est immoral, c’est de ne rien faire face au chômage. »
Autre avantage, le projet générerait des recettes fiscales, même si l’Etat est prié de faire des concessions : pour attirer des investisseurs, la CCI réclame une fiscalité allégée pour les casinos de la French Vallée.

Dernier atout, le complexe ne coûtera rien aux contribuables : tout sera construit et payé par les promoteurs.
Les 196 casinos français se méfient du projet

Les obstacles au projet sont du même acabit que celui-ci : colossaux. D’abord, un casino ne s’ouvre pas comme une boulangerie.
Historiquement, seules les stations balnéaires, thermales ou climatiques (les villes de cure) pouvaient accueillir de tels établissements.

En 1988, la loi a ouvert ce droit aux agglomérations touristiques, sous certaines conditions, mais Nîmes ne les remplit pas.

« Il y a donc besoin d’une loi spécifique. Mais les lois sont là pour être faites et défaites », veut croire Jean-Loup Calini, qui table sur les 250 000 emplois espérés pour faire fléchir les pouvoirs publics. « Il ne manque plus que la volonté politique », dit-il.

Autre écueil : trouver des investisseurs. La French Vallée se chiffre en dizaines de milliards d’euros.
« J’avais un projet similaire en Espagne, prévient Georges Tranchant, président d’un important groupe de casinos français. Nous avions pour 15 à 16 milliards d’euros de lettres d’intention venant de groupes mondiaux, mais quand on a demandé une avance pour acheter le terrain, il n’y avait plus personne. »

En France, les casinotiers oscillent entre méfiance et incrédulité. Méfiance, parce que la French Vallée apparaît comme une concurrence pour les 196 casinos qui subissent déjà la crise.
Incrédulité face à l’ampleur du projet. « Nous n’en savons pas assez pour nous prononcer mais, pour l’instant, cela ne nous semble pas viable », commente un des principaux groupes français.
« C’est un beau rêve, mais il ne me semble pas réaliste, renchérit Georges Tranchant. Après, si cela se fait, on verra si on peut y prendre part. »

Le ministère du Redressement productif a annoncé avoir transmis le dossier au ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme.

Contacté lundi dernier, celui-ci n’était pas en mesure de nous préciser sa position… La French Vallée n’a pas encore convaincu.

Mais Jean-Loup Calini sait que pour gagner gros, il faut prendre le risque de jouer…





Personne ne croyait à Disneyland Paris...


En 1985, après dix-huit mois de négociations, le Premier ministre Laurent Fabius signe un protocole d’accord avec le patron de Walt Disney.

En jeu : le chantier d’un immense parc à thème près de Paris. Aujourd’hui, Disneyland Paris est le site le plus visité d’Europe.

Preuve que, lorsque le politique s’en mêle, les projets pharaoniques peuvent aboutir.

Autres exemples ? Le tunnel sous la Manche, ou encore Port-Camargue : des marais aménagés dans les années 1960 et devenus le premier port de plaisance d’Europe.

Si Las Vegas a accueilli 39,7 millions de visiteurs en 2012, il n’était qu’un bourg dans un désert inhospitalier il y a un siècle.

Il s’est garni de casinos après la seconde guerre, grâce à des lois locales tolérantes et… à l’argent de la mafia.

Un succès que Sheldon Adelson, un magnat de Las Vegas, aimerait atteindre (la mafia en moins) en bâtissant un complexe de casinos près de Madrid, EuroVegas. Un futur concurrent pour la French Vallée ?










_________________
Politiquement incorrect
Monstre de subjectivité
Bières'N'Parks n'est pas toujours infect
Et aspire à la sainteté!......
Ah si Boris pouvait FERMER SA GUEULE !
Ces membres le souhaite :
Revenir en haut
FausseNote



Inscrit le: 16 Jan 2012
Messages: 4 234
Localisation: t'est trop con si tu lit ça
Masculin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 9 Juin - 17:56 (2013)    Sujet du message: Un Las Vegas à la Française? Répondre en citant

C'est le type du grand scala, c'est ça?
_________________
« La philosophie et la bière c'est la même chose, Consommées, elles modifient toutes les perceptions que nous avons du monde. »
de Dominique-Joël Beaupré
Ah si FausseNote pouvait FERMER SA GUEULE !
Ces membres le souhaite :
Revenir en haut
Boris
Administrateur


Inscrit le: 27 Sep 2008
Messages: 29 993
Localisation: Villa Boris

MessagePosté le: Dim 9 Juin - 19:00 (2013)    Sujet du message: Un Las Vegas à la Française? Répondre en citant

Non justement, je ne crois pas...
_________________
Politiquement incorrect
Monstre de subjectivité
Bières'N'Parks n'est pas toujours infect
Et aspire à la sainteté!......
Ah si Boris pouvait FERMER SA GUEULE !
Ces membres le souhaite :
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:10 (2017)    Sujet du message: Un Las Vegas à la Française?

Ah si Contenu Sponsorisé pouvait FERMER SA GUEULE !
Ces membres le souhaite :
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bières 'N' Parks Index du Forum -> Bieres'N'Voyages -> France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
phpBB2 Design by ForumTemplates.com
Traduction du thme par PhpBB-fr-thmes